Septembre 2018 2018-09-16T16:40:50+00:00

Septembre 2018

 

La vie est une succession de choix qu’il faut savoir assumer ensuite.

Joël Dicker

-82 lb

Voici la mise à jour

AVERTISSEMENT : je ne suis pas une spécialiste ni une nutritionniste. L’information que je donne ici est sommaire et incomplète. Pour suivre une diète de ce genre, il faut en parler à son médecin et se renseigner à l’os.

Ce mois-ci, je vous partage les résultats du mois évidemment, mais aussi :

  • je vous parle des vacances, qui sont souvent une excuse pour arrêter de prendre soin de soi et pour se laisser dérailler big time.
  • je vous partage la découverte que j’ai faite en lien avec ma cellulite.
  • je vous ai fait une petite vidéo sur la différence entre un choix et un sacrifice.
  • je vous montre une couple de recettes que j’ai essayées pendant le mois.

J’espère que le contenu vous sera utile.

N’oubliez pas que si vous voulez revoir ou découvrir un sujet particulier que j’ai abordé lors des mois précédents, cliquez sur le sous-menu Table des matières.

Vidéo

Pour obtenir mon livre, dont je vous parle dans ma vidéo, allez à ma boutique : www.johannevoyer.com/maboutique/

Sur papier

Les stats du mois. Vu que j’avais atteint mon objectif le mois dernier, je ne m’attendais pas à continuer de maigrir et à voir mon corps continuer de changer. J’avais tort. Histoire à suivre!

 

Etre en vacances sans perdre le nord

Ah, les vacances! Quel moment merveilleux dans l’année! Enfin, pas d’horaire, moins de stress, plus de temps. C’est la récompense des efforts déployés pendant le reste de l’année. C’est le moment où on change nos habitudes… trop d’habitudes.

En effet, c’est, trop souvent, une excuse pour arrêter de prendre soin de soi en prétextant qu’on a besoin d’un break. Un break de prendre soin de soi? Drôle de réflexion, non? On se dit qu’on va relâcher un peu, se donner du «lousse». Oui, c’est vrai, et c’est essentiel, mais se bourrer la face de tout ce qu’on évite le reste du temps, ce n’est pas une façon de prendre soin de soi; c’est une façon de se nuire.

Quand on est rendu à aller aux antipodes de nos habitudes, c’est qu’on a été trop restrictif ou dans un état mental de sacrifice. Et on pense se faire plaisir en se laissant aller complètement.

J’ai été en vacances en août et j’ai continué de perdre du poids. J’ai profité du calme, des divertissements, des gens qui m’entouraient et de la belle température, mais j’ai continué de prendre soin de moi. Et j’en suis vraiment contente et fière. C’est bien la première fois que je réussissais à maintenir mes saines habitudes tout en étant «off». Pourquoi donc?

J’ai réussi à suivre mes bonnes habitudes alimentaires car elles me conviennent, car j’adore manger comme je le fais, car je me sens tellement bien quand je donne à mon corps ce qu’il a besoin ET parce que le reste du temps – quand je ne suis pas en vacances – je me permets certains écarts qui sont bons pour moi psychologiquement. Je ne suis donc pas dans un état d’esprit de sacrifice la plupart du temps. En fait, jamais. Je suis dans un état d’esprit de CHOIX. Je fais constamment des choix qui sont bons pour moi (et oui, des écarts, c’est bon pour moi, mais je m’assure que chaque choix «inhabituel» va me satisfaire à 100%, pas juste un peu). Jamais de sacrifice. LÀ est toute la différence.

Donc, quand je suis en vacances, je ne sens pas le besoin de tomber face première dans le maïs, la boisson, les pâtes, le pain, etc. Si jamais j’ai absolument besoin de manger un épi de maïs, j’en prends UN, pas 2, pas 4. UN. Je ne l’ai pas fait cet été, mais j’aurais pu le faire. Je trouvais juste que ça ne valait pas la peine.

Quand nous sommes allés au resto, j’ai fait les meilleurs choix pour moi parmi ce qui était disponible (et oui, je choisis mes restos en conséquence). Donc, personne n’a été lésé et j’ai pu en profiter comme les autres.

J’ai pris un verre de bière et un verre de vin. Ça ne m’a pas manqué de boire une bouteille à moi seule. Les effets secondaires n’en valaient juste pas la peine pour moi.

Je te dis tout ça pour te faire réfléchir à ton état d’esprit. Quand tu n’es pas en vacances, te sens-tu privé(e), dans un état de sacrifice? Et quand tu es en vacances, sens-tu l’impulsion de tout foutre en l’air, ne serait-ce que pour une semaine? Si oui, je te conseille de revoir tes habitudes. Peut-être serait-il préférable que tu te sentes un peu plus libre et satisfait(e) quand tu n’es pas en vacances afin que tu puisses continuer de te sentir bien et heureux(se) de maintenir tes bonnes habitudes quand tu es en vacances? Je crois que oui. La vie, c’est une question de choix, pas de sacrifice.

Fais donc les bons choix pour toi toute l’année! Tu t’en trouveras juste mieux et plus heureux(se)!

Tu trouveras ci-dessous, sous Conseils sur le fly, mes petits conseils pour t’aider à maintenir tes bonnes habitudes alimentaires, et ce même en vacances!!!

Mais où est ma cellulite?

Bon. On va se dire les vraies affaires.

Je sais que tout le monde, mince ou gros, peut avoir de la cellulite. Mais quand tu as passé ta vie à maigrir et rengraisser, je peux t’assurer que tu ne peux pas éviter d’avoir de la cellulite. Moi, c’était terrible. Mes cuisses, mes fesses et mon ventre étaient un champ de peau à pelure d’orange. J’en étais vraiment, mais vraiment gênée. Mais il n’y a rien que je pouvais vraiment y faire, donc j’évitais de la regarder…

Qu’est-ce que la cellulite?

Il s’agit de cellules qui se sont remplies de gras pour diverses raisons (il y a plein d’articles là-dessus). Elles peuvent se vider (quand on maigrit), mais elle ne disparaissent pas; elles sont alors juste vides. Et quand on rengraisse, elles se remplissent et d’autres sont créées si elles ne peuvent pas tout contenir.

Pour s’en défaire, il faut que la cellule elle-même disparaisse, pas juste son contenu. Mais comment faire?

Eh bien, je ne le savais pas jusqu’à tout récemment.

Comme tu le sais, je suis une alimentation cétogène qui amène mon corps à utiliser le gras comme carburant principal. Il le prend dans mon apport alimentaire, mais aussi dans mes belles réserves corporelles. Donc, ça vide mes cellules puisqu’il va y puiser son carburant. Toutefois, les cellules demeurent.

Récemment, je me regardais nue dans le miroir pour voir ma peau plissée aux fesses, aux cuisses et au ventre. Ben oui, j’ai de la peau plissée, car j’ai 52 ans et que ma peau n’a plus l’élasticité de mes 20 ans après 40 ans de régimes à répétition. En regardant ça, je me suis aperçue tout d’un coup que bien que j’avais de la peau plissée, il n’y avait plus de trace de cellulite nulle part!!!! J’hallucinais! Puis je me suis demandée ce qui s’était passé, et j’ai trouvé la réponse : l’autophagie.

Qu’est-ce que l’autophagie?

C’est quand ton corps bouffe des cellules car elles sont vieilles, inutiles ou, toxiques afin de permettre au corps d’en créer de nouvelles, saines. Ce processus se produit grâce à l’exercice, une alimentation faible en glucides (élevée en gras) et quand le corps est en jeûne.

En ce qui a trait au jeûne, puisque le corps ne trouve plus rien à se mettre sous la dent, c’est comme s’il envoyait un petit vidangeur faire le tour pour bouffer les restants (cellules vieilles, inutiles, toxiques). Il les ÉLIMINE. Le phénomène d’autophagie se produit lors de jeûnes de 16 à 36 heures. Puisque je fais des jeûnes de 24 heures, 3 fois par semaine, et des jeûnes de 16 heures 2 fois par semaine depuis juillet, mon petit bonhomme n’a pas chômé. J’imagine qu’il travaillait déjà avant, mais il a fait du temps supplémentaire depuis juillet, et maintenant, je n’ai plus de cellulite. C’est complètement fou! Je vous recommande de lire sur le sujet, car pour effectuer des jeûnes intermittents, il faut que l’alimentation soit adaptée aussi. Article de Radio-Canada sur le jeûne.

Et j’ai lu que malgré le manque d’élasticité de ma peau, mon petit bonhomme va également s’attaquer aux cellules de «vieille» peau. Il se peut donc que  ma peau se rétablisse un peu dans les prochains mois (je n’ai aucunement espoir de ravoir ma peau de mes 20 ans, mais ça pourrait  améliorer les choses). À suivre!

Photos de recettes cétogènes

Ailes de poulet

Boulettes de poulet avec fromage. Très bon et rassasiant. Du site natashaskitchen.com

Ravioli au zucchini. Tout le monde a aimé ici! Un plat végétarien (ouais, des fois on en a marre de la viande) très nutritif. Tiré du site delish.com

Moi, des nachos, j’aime ça beaucoup. Mais les chips, je n’en mange plus. Quoi faire? Des nachos aux avocats!!! La panure, c’est des «oreilles de crisse» réduites en chapelure. C’est hyper nutritif et satisfaisant. Tiré du site keto-daily.com.

Bruschetta au poulet grillé. Absolument divin. Tiré du site delish.com

Des conseils sur le fly

Tu  veux maintenir tes bonnes habitudes alimentaires en vacances et éviter les dérapes? Voici quelques conseils rapides.

  • Si tu passes tes vacances hors de chez toi, reste dans un endroit où tu pourras te faire à manger convenablement. Autrement, tu devras toujours aller au resto ou manger trop d’aliments transformés.
  • Établis tes menus de la semaine et achète seulement ce dont tu as besoin. Ne vas pas à l’épicerie sans un plan en tête…
  • Planifie tes sorties au resto. Si tu veux aller deux fois au resto, fais des recherches d’avance pour avoir une idée des restaurants qui vont te permettre de maintenir le plus possible des saines habitudes (ya rien de parfait, mais faut choisir les meilleurs choix disponibles).
  • Apporte avec toi les aliments qui peuvent être difficiles à trouver (p. ex farine d’amande, huile MCT, etc.) et les outils dont tu as besoin et qui pourraient ne pas être disponibles à l’endroit où tu vas rester (p. ex. la balance pour peser tes aliments, un bon couteau, des cuillères à mesurer, une plaque de cuisson, etc.).
  • Cuisine! Ouais, même en voyage, on cuisine. Et quand c’est bon et qu’on se sent bien, on est bien content de l’avoir fait. De plus, tu reviendras de voyage avec la même «shape» ou mieux qu’avant. Tu peux quand même choisir des recettes hyper faciles et rapides pour ne pas te faire chier trop longtemps avec la préparation des aliments. Après tout, t’es en vacances!
  • Rappelle-toi que les vacances, c’est pour prendre soin de temps physiquement et psychologiquement!
Ciao, bye les glucides!

Si tu veux suivre mes progrès et être avisé(e) quand il y a du nouveau, inscris-toi à mon infolettre!

En t'inscrivant, tu seras également informé(e) des nouveaux articles de blog, de mes conférences, de parutions à venir et des tirages que je fais occasionnellement! Viens nous rejoindre!
Ciao, bye les glucides!

Leave A Comment