Février 2018 2018-06-12T23:08:51+00:00

Février 2018

 

 

 

Il y a deux choix fondamentaux dans la vie : accepter les choses telles qu’elles sont ou accepter la responsabilité de les changer.

Denis Waitley

– 35 lbs !!!

Voici la mise à jour

L’approche alimentaire que je suis de plus en plus, c’est une diète cétogène.

QU’EST-CE QU’UN RÉGIME CÉTOGÈNE?

AVERTISSEMENT : je ne suis pas une spécialiste ni une nutritionniste. L’information que je donne ici est sommaire et incomplète. Pour suivre une diète de ce genre, il faut en parler à son médecin et se renseigner à l’os.

C’est une alimentation élevée en matières grasses (pas n’importe lesquelles toutefois. On oublie l’huile de canola, Crisco, tournesol, et j’en passe. On utilisera davantage l’huile de coco (version ferme ou liquide), l’huile d’olive, l’huile d’avocat, le beurre bio, le beurre clarifié, le gras de canard, le lard (oui, vous avez bien lu), et d’autres. On favorise les huiles triglycérides à chaînes multiples (MTC en anglais) qui facilitent le transit digestif et qui sont mieux métabolisées.

Une voiture doit utiliser de l’essence pour fonctionner. Ça tout le monde le sait. On ne peut pas y mettre du Pepsi pour qu’elle fonctionne… Le corps quant à lui utilise habituellement comme essence les glucides. Le problème avec notre alimentation de nos jours c’est qu’on ingère beaucoup, beaucoup de glucides et beaucoup, beaucoup de gras. Qu’est-ce que ça fait? Puisque le corps utilise le glucose dont il a besoin, lorsqu’on consomme du glucose en trop, le corps se met en mode « stockage ». Les gras n’étant utilisé pour presque rien, il sera stocké (d’où le surpoids). Avec une alimentation cétogène, on réduit les glucides au maximum (on réduit ainsi le réflexe de stockage) MAIS à condition qu’on lui fournisse un autre type d’essence. Le gras. À court de glucides, le corps sera à la recherche d’une autre forme de nutriment pour fonctionner. Il se tournera vers le gras dès que la réserve de glucides sera épuisée. Il ira chercher le gras fourni par l’alimentation, puis il puisera dans les réserves de gras. Il représente entre 60 et 75 % des calories ingérées.

C’est une alimentation faible en glucides (sucres naturels, transformés ou artificiels). Les glucides sont très élevés dans le pain, les pâtes, autres féculents, les pommes de terre et j’en passe. Ils sont dans les fruits (sucres naturels). Ils sont partout, mais l’idée c’est de choisir les aliments en ayant le moins. Pour sucrer ses aliments (oui j’aime le goût du sucre), on utilisera du stevia (attention de ne prendre que du stevia pur et non coupé avec une autre forme de sucre), de l’erythritol, xylitol, et autres succédanés recommandés (oubliez l’aspartame et ses jumeaux). On ne sucrera pas avec du miel, ni du sirop d’érable. Le vin est aussi un aliment hyperglycémique (il existe toutefois des vins dont le taux de sucre est beaucoup moins élevé). La vodka, non. Les glucides représentent entre 5 à 20 % de l’apport calorique.

C’est une alimentation modérée en protéines. Les protéines représentent environ 20 % des calories consommés.

C’est un régime alimentaire qui convient bien aussi aux gens qui veulent développer leur masse musculaire.

Est-ce LE régime à adopter?

Tous les régimes alimentaires ont des avantages et des inconvénients. Je crois profondément que chaque personne doit explorer et adopter un régime qui lui convient (mentalement et physiquement). Il faut juste voir ce qui serait maintenable à long terme, car il ne s’agit pas ici juste de maigrir, mais bien de changer de mode de vie alimentaire. Pour ma part, j’essaie cette façon de faire. Pour le moment, ça me convient et je me donne la liberté d’y déroger occasionnellement. Et ça ne me fait pas mal du tout. Je mange super bien et ça GOÛTE QUELQUE CHOSE!!!! Mais bon, ça c’est moi. Je ne fais ici que partager ce que je vis. À chacun son mode préféré. Il y a toujours des ayatollahs de la nutrition qui veulent imposer leur façon de voir les choses aux autres. Moi, je ne fais que partager la mienne, sans vouloir m’obstiner avec quelqu’un ou convaincre. Tout le monde pense toujours savoir ce qui est mieux pour les autres, de toute façon. Sur l’alimentation, je me fie à mon expérience et à mon ressenti. Je vous souhaite d’en faire autant.

Des carences?

Comme avec tout régime alimentaire, il faut s’assurer de ne pas avoir de carences nutritives. Pour le moment, je complète parfois avec des fibres solubles pour éviter la constipation qui peut parfois survenir lors d’un régime faible en glucides. Je prends aussi du magnésium et du potassium en suppléments, car il y a certains aliments que je ne mange pas (parce que je ne les aime pas, et non parce qu’ils sont proscrits) et qui en contiennent naturellement. Je prends aussi du collagène en poudre pour mes articulations et un apport supplémentaire en protéines (pas capable de manger autant de protéines qu’exige ce régime alimentaire; ce n’est pourtant pas tant que ça, mais j’y arrive jamais).

Je vais aller voir mon médecin à la fin février pour me faire faire un examen annuel. On verra alors si mon changement alimentaire donne de bons résultats. S’il y a des carences, il pourra m’aiguiller. Sinon, j’irai voir une nutritionniste qui s’y connaît dans ce type d’alimentation (certaines ne veulent rien savoir, donc faut bien choisir).

Sur papier

Voici mon petit tableau pour illustrer un peu le petit bout de chemin parcouru en termes de stats. Mais comme je le mentionne plus haut, mon jalon de mesure est davantage mon bien-être général.

Des conseils sur le fly

 LE SAVIEZ-VOUS?

  • Les cellules cancéreuses adorent les glucides. Des études ont avancé qu’en réduisant les glucides dans son alimentation, on favorise l’efficacité des traitements contre le cancer. C’est la même chose pour les bactéries nocives dans l’estomac. Ce sont ces bactéries qui causent nos rages de sucre, car elles ont faim. En réduisant les glucides, on les affame et elles finissent par mourir (je sais, c’est triste…), et on dit au revoir aux rages de sucre.
Ciao, bye les glucides !

Si tu veux suivre mes progrès et être avisé(e) quand il y a du nouveau, inscris-toi à mon infolettre!

En t'inscrivant, tu seras également informé(e) des nouveaux articles de blog, de mes conférences, de parutions à venir et des tirages que je fais occasionnellement! Viens nous rejoindre!
Ciao, bye les glucides !

Leave A Comment