Aux parents d’Alexandre Bissonnette

Aux parents d’Alexandre Bissonnette

Je m’adresse à vous Monsieur et Madame, parents d’Alexandre Bissonnette.

Depuis ce drame qui s’est abattu sur la ville et la communauté musulmane de Québec, je n’ai cessé de penser à vous.

J’avoue avoir attendu un peu avant de m’adresser à vous par égard envers les victimes.

Mais quelle horreur vous devez vivre. Il y en a bien qui voudront vous blâmer, vous trouver une faute pour expliquer comment votre fils a pu commettre ces atrocités. Peut-être que – comme tous les parents – vous n’avez pas été parfaits, mais je crois qu’on ne peut expliquer simplement ce qui se cache derrière le geste qu’a posé votre enfant.

Je pense aussi à son frère jumeau. Je pense à vos familles. L’horreur qu’il a créée se répercute partout. Et malgré tout, c’est votre enfant, ce petit être que vous avez aimé et pour lequel vous deviez rêver d’une belle vie. Aujourd’hui, tout est cassé, tout est fichu. Et vous devez continuer. Mais comment?

Aujourd’hui, je suis tombée par hasard (je dirais que c’était une synchronicité) sur une conférence donnée par une Américaine, et pas n’importe quelle Américaine. Il s’agit de Sue Klebold, la mère d’un des tireurs à Columbine. Elle parle de ce qu’elle a vécu à la suite de la fusillade qui a enlevé la vie à 13 personnes et a blessé une vingtaine d’autres. Rappelons que cette tragédie s’est terminée par le suicide de son fils et de l’autre tireur.

Son témoignage est renversant.  Et je crois que vous DEVEZ l’écouter. Je veux que vous l’écoutiez car vous devez savoir qu’il est possible de reprendre sa vie même après l’irréparable et malgré les séquelles.

J’étais tellement renversée que j’ai décidé cet après-midi de traduire toute la vidéo pour qu’elle soit disponible en français tant pour vous que pour tous les Québécois qui n’ont pas la chance de comprendre l’anglais. La traduction n’est pas parfaite, mais l’essentiel y est.

À tous ceux et celles qui ont le jugement rapide, écoutez cette vidéo, comprenez que rien n’est simple et que les accusations ne changeront rien à ce qui s’est passé. Arrêtez les conneries. Cessez de croire que ça n’arrive qu’aux autres.

Alexandre a fait des choix et il sera puni pour son geste, et s’il retrouve son équilibre mental un jour, il devra vivre avec ça. Nous n’avons pas à vous punir, vous l’êtes assez déjà, que vous ayez ou non participé à la déstabilisation mentale de votre fils. Personne n’est à l’abri de ce genre de situation, personne.

Tout ce que je vous souhaite, à vous et à tous les membres de votre famille, est d’éventuellement retrouver une certaine paix.

Soyez forts et restez unis.

Voici d’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Attaque sur Paris

L’horreur sévit encore (attaque sur Bruxelles, mais je parle de l’indifférence qui règne concernant des attentats ailleurs dans des pays moins riches)

et

Humanité de merde, où je déplore la façon dont nous nous comportons et où je nous exhorte à changer.

By | 2017-06-27T19:48:23+00:00 février 3 2017|Amour, Croissance personnelle, Pardon|73 Comments

73 Comments

  1. Chantal 10 février 2017 at 22 h 06 min - Reply

    Merci pour ce partage. Merci pour la traduction. Merci d’avoir exprimé tout haut ce que je pense tout bas. Merci!

  2. Anonyme 9 février 2017 at 17 h 16 min - Reply

    Ce touchant témoignage doit faire le tour du monde !

  3. Anonyme 9 février 2017 at 8 h 27 min - Reply

    Très beau temoignage, touchant….

  4. JEANNINE 8 février 2017 at 11 h 54 min - Reply

    MERCI POUR CE BEAU TÉMOIGNAGE A FAIRE FRÉMIR QUE DE DOULEURS ET SURTOUT COMBIEN DE VIES BRISÉE A JAMAIS UN PARENT EST LA POUR AIMER SES ENFANTS ET NON A LEUR ENSEIGNER LA VIOLENCE MAIS UN PARENT N’EST PAS RESPONSABLE DES INFLUENCES QUE DES AMIS PEU RECOMMENDABLES AIE UNE CERTAINNE INFLUENCES SUR LES AUTRES PERSONNES DONC SON ENFANT UN PARENT AIMANT SON ENFANT ESSAI DE COMPRENDRE ET DE DÉCODER MAIS IL RESTE QU’IL NE PEUT PAS SAVOIR TOUT CE QUI SE PASSE DANS SA TETE COURAGE A TOUT CES PERSONNES SOUFFRANTE .

  5. Liane Simard 7 février 2017 at 19 h 22 min - Reply

    Je l’ai écouté hier avant de me coucher et cela m’a beaucoup touché. Bravo d’avoir fait ce travail d’ouverture et d »empathie. Je vous félicite.

  6. Sylvie 7 février 2017 at 18 h 26 min - Reply

    Très beau commentaire merci de nous l’avoir partagé
    C’est vrai que souvent on oublie les parents de ceux qui ont posés ce geste

  7. Andréa Leblanc 7 février 2017 at 16 h 37 min - Reply

    Quel beau témoignage, j’ai beaucoup de peine pour toutes les victimes et leurs familles, ce geste a fait un très grand nombre de victimes et les parents d’Alexandre y sont inclus. Moi aussi j’ai une très grande pensée pour les parents d’Alexandre, il n’y a pas une famille qui puisse imaginer que l’un des leurs pourrait commettre un tel geste mais ça demeure nos enfants et on les aiment pour toute notre vie malgré tout. Merci pour ce beau témoignage.

  8. Amelie 7 février 2017 at 15 h 46 min - Reply

    Merci d’avoir si bien formulé ce que je n’ai osé écrire de peur de blesser les victimes. Toute la compassion du monde n’enlèvera pas la culpabilité que sa famille doit ressentir mais j’espère que votre texte saura mettre un baume sur leur blessure pendant un instant. Félicitations pour votre audace et votre authenticité.

    • Johanne Voyer 7 février 2017 at 16 h 58 min - Reply

      Quand on parle avec le coeur, je crois qu’on ne peut blesser. Laissez votre coeur parler 🙂

  9. Jul 7 février 2017 at 15 h 07 min - Reply

    Madame, merci de nous partager votre lettre,qui sommes – nous pour juger, merci madame de votre ouverture et j’espère que cette famille et Alexandre seront accompagnés d’une grande lumière.

  10. Anonyme 7 février 2017 at 14 h 42 min - Reply

    Madame Voyer, merci pour ce témoignage de fond que vous vous êtes donné la peine de traduire.Cette souffrance occultée par les média et la démagogie populaire me touche profondément.

    Merci !

    Danielle Dussault, auteure

  11. Renée-Anne Tremblay 7 février 2017 at 14 h 08 min - Reply

    Anonyme, c’est facile d’écrire des choses comme ça sans les adosser avec son vrai nom. Allez donc sur d’autres blogues constitués de gens comme vous. Mme Voyer, très bel article. Moi aussi j’ai eu une pensé pour les parents dès que j’ai appris cette nouvelle.

  12. Danielle 7 février 2017 at 13 h 00 min - Reply

    Bravo Johanne pour le courage d’avoir osé dire haut et fort que tu es triste pour les parents car personne ne souhaite que leurs enfants fasse une telle chose….parfois ils (les tueurs) se sentent abandonnés par la société même si cela n’explique pas le geste posé… je souhaite aux parents et familles une guérison et qu’il soit en paix avec eux-mêmes

  13. Anonyme 7 février 2017 at 11 h 18 min - Reply

    Je suis à contre courant. Ni Charlie, Ni Paris, Ni Bruxelles, etc. Je n’aime pas joindre LA foule. Rien ne peut défaire, effacer ce geste. Rien.
    Je ne suis pas Charlie, ni Paris, ni Bruxelles, etc. Je suis juste bouleversée par toutes ces vies trop vites enlevées.
    Je n’aime pas la réaction : plus jamais ça ! Bien sûr que d’autres malheurs se produiront dans ce monde.
    Je suis avec ceux qui restent et je partage leur douleur.

  14. Lucette Bernatchez 7 février 2017 at 9 h 41 min - Reply

    Merci! Les parents sont les premiers à qui j’ai pensé lorsque j’ai entendu cette triste nouvelle. TOUS les parents souhaitent ce qu’il y a de meilleur pour leurs enfants et comme doit être GRANDE leur peine! Je sympathise avec eux et avec son frère.

  15. jocelyne caron 7 février 2017 at 8 h 07 min - Reply

    Je comprend tous les rêves briser pour les parents de Alexandre. La grande souffance pour vous la mère qui a donné la vie à votre fils. Tant de souffrance de le mettre au monde. Je pense qu’il est puni pour ce geste. Tout ce que je vous souhaite du plus profond est du courage et de continuer d’aimer votre fils, car il demeure votre fils. Nous les parents ayant un enfant avec une maladie mentale cela est notre combat au quotidien. Soyez fort à vous, son frère, son père, oncles, tantes, et cousins(es). Un fait demeure. Vous serez toujours la mère de Alexandre il a en lui une beauté qui sera votre réconfort malgré le geste posé. Bon courage à vous

  16. Anonyme 7 février 2017 at 7 h 18 min - Reply

    vous souvenez aussi de Marc Lépine ce que la mère a subit elle aussi

  17. Suzanne 7 février 2017 at 5 h 18 min - Reply

    Comme cela doit être difficile à vivre. Il est important d’aller chercher de l’aide pour pouvoir continuer à vivre avec autant de souffrance. Cette dame y est arrivé et avec beaucoup de courage. Bravo à cette femme qui aujourd’hui est capable d’en parler devant une foule de gens. Il est vrai qu’il est façile de blâmer les autres, mais nous devrions essayer de nous mettre à leur place, ce n’est pas eux qui on posé le gestes mais pour certain ça prend un coupable et le plus façile à trouver ce sont les parents, malheureusement. Bravo Madame pour votre témoignage. Vous êtes une femme forte, je vous admire. Merci.

  18. karl 7 février 2017 at 0 h 20 min - Reply

    Avons-nous fait la même chose pour les parents des présupposer acteurs des attaques terroristes au nom de l’Islam, je ne crois pas et malgré cela, eux aussi ont aussi perdu leur fils. Il faut faire attention avec les opinions et les prémisses apologétique, car cela se résulte en une normalisation des attaques causée par des personne de couleur blanche en corrélation directe avec des maladies mentales ou dans la même sphère pathologique. Je peux comprendre que vous essayez de donner du courage à la famille du présupposé tireur, mais il faut être réaliste et regarder l’événement d’un oeil objectif. C’était une attaque terroriste et haineuse aussi monstrueuse que les attaques à Paris et les centaines de bombardement en Syrie. Si nous voulons être juste, il faut l’être avec tout le monde.

    • Johanne Voyer 7 février 2017 at 10 h 33 min - Reply

      Merci de votre commentaire! Chaque fois qu’il y a ce genre de drame, je pense aux parents, mais il est bien vrai que je n’ai pas écrit chaque fois à ce sujet précis. Est-ce parce que ce drame à Québec est survenu à une rue de chez moi et que j’ai vu des femmes, des enfants et des hommes accourir en larmes vers la mosquée, inquiets et dévastés, que j’ai eu cet élan? Peut-être. Pour ce qui est des autres attaques, je vous suggère d’aller voir mes articles suivants qui pourraient vous intéresser :

      Attaque sur Paris

      L’horreur sévit encore (attaque sur Bruxelles, mais je parle de l’indifférence qui règne concernant des attentats ailleurs dans des pays moins riches)

      et
      Humanité de merde, où je décris la façon dont nous nous comportons.

  19. Sylvie Morin 6 février 2017 at 21 h 53 min - Reply

    Merci pour ce témoignage ! Le suicide d’un enfant plonge l’entourage dans une monde parrallèle où la douleur et l’incompréhension déstabilisent et choquent même. Lorsqu’il décide d’amener d’autres gens avec eux dans l’acte, ça traumatise ! Vous êtes remarquable par votre cheminement et de le partager ne nous laisse pas insensibles aux sentiments qui vous habitent et ceux qui gravitent en périphérie, ceux des familles des victimes et de votre entourage. Nous sommes parents ,nous voulons le mieux pour nos enfants mais la vie peut nous amener à  » des défis  » insoupçonnés  » qui nous rappellent qu’on aime nos enfants profondément mais pas toujours certains choix qu’ils font cependant ! Bon courage à chacun !

  20. Anonyme 6 février 2017 at 21 h 18 min - Reply

    C’est bien beau tout ça, mais quoi faire il y a du monde qui ont des problèmes mentaux et d’autres non. Depuis que le monde existe il y a des malades et il y en aura toujours. C’est triste a dire mais c’est ca. D’ouvrage a la famille Bissonnette et au autres.

    • Johanne Voyer 7 février 2017 at 10 h 08 min - Reply

      Merci pour votre commentaire. Vous avez bien raison, mais de nombreuses problématiques psychologiques peuvent être exacerbées ou allégées avec de l’amour, de l’égard, de la compréhension, de l’acceptation, etc. Parfois, le point de bascule tient à un fil.

  21. Elaine Marcil 6 février 2017 at 19 h 46 min - Reply

    Merci de votre partage , c’est bouleversant , je le partage à mon tour .

  22. Hbt 6 février 2017 at 18 h 56 min - Reply

    My children now 53/54 were at that school once when we live in Colorado. This is very touching and hope very helpful for the suffering parents. God bless u.

  23. Yolande Lapointe 6 février 2017 at 17 h 05 min - Reply

    Merci madame d’avoir pris le temps de traduire cette vidéo, c’est un très beau geste de votre part et qui amène une profonde réflexion. Je vous suis reconnaissante.

  24. Mario 6 février 2017 at 15 h 52 min - Reply

    Mon Dieu, je m’adresse à Anonyme. ..la maladie mentale n’est pas nécessairement acquise à la naissance. Elle peut effectivement être reliée à de multiples facteurs contributifs comme l’environnement, les psychotiques, les événements de la vie courante…cessez de juger svp et laissez les gens qui veulent faire preuve de compassion s’exprimer et aller sur les sites haineux afin de vous faire entendre et vous faire plaisir.

  25. Caro 6 février 2017 at 15 h 20 min - Reply

    Je vous recommande aussi le livre de Monique Lépine, la mère de Marc Lépine (Polytechnique), intitulé « Vivre » aux éditions Libre Expression. http://www.editions-libreexpression.com/vivre/harold-gagne/livre/9782764803899.

    En français…

  26. neila 6 février 2017 at 13 h 00 min - Reply

    Nous comme musulmans nous sommes bien dans le pardon pour reconstruire. Nos coeurs sont avec nos victimes et leurs familles.mais nous avons une pensée ,de la tendresse et de douleur pour la mère ,le frère et le père d’Alexandre.Nous ne voulons pas que cette famille aille le même sort que la famille de Marc Lépine (suicide de ses soeurs)et les familles de ses victimes.il faut faire attention de parler de maladie mentale d’un crime terroriste(aAlexandre a visé une communauté ,une minorité dans leur lieux de culte en criant allahou akbar! son inflammation n’est pas dans le colon comme elle nomme Susie en haut.elle est dans sa tete et dans ses idées! le racisme,le rejet ,la propagande que les identitaires ont pratiqué sur ma communauté à brulé aussi le de souche! Alexandre à baigné dans un discours populaire de mépris envers ma communauté.Je nomme des noms des personnes qui ont enflammé cette haine Mme Djamila ben Habib,Mme Fatima -Houda Pépin, M.Martineau, les incompétents des radio poubelles, M.lisée, Mme Marois et sa charte des voleurs.la mamie Janette Bertrand…..Quand je vois sur la page FB de Djamila qui fait des reproche au gouvernement pour les funérailles en disant que c’était une islamisation de la démocratie je me demande si cette femme a un coeur ! plusque ça elle trouvé que c,est une occasion raté de ne pas apprendre au musulmans la démocratie! ça c’es de la maladie mentale!Mme et M Bissonette ne vous n’etes pas responsable des actes de Alexandre. si les musulmans font la part des choses ça ne veut pas dire minimiser ou donner des excuses banales à son geste! les identitaire au QC sont responsable de se crime!

    • Johanne Voyer 7 février 2017 at 10 h 04 min - Reply

      Qu’on appelle ça un acte de terrorisme ou non, qu’il ait lieu ici ou ailleurs, c’est un acte de haine profonde, et ce genre de haine naît dans un esprit malade. Je crois qu’il y a de nombreux facteurs amalgamés qui amènent quelqu’un à tuer d’innocentes personnes, peu importe leur foi, leur origine, etc.. Cette haine de la différence est aussi vieille que l’humanité elle-même. Il n’y a pas si longtemps, c’était les Juifs qui faisaient l’objet des pires atrocités. On peut pointer le doigt comme on voudra, mais soyons honnêtes ici : les pseudo Musulmans (je les appelle ainsi car aucun ‘bon’ Musulman ne ferait pareil acte infâme contre une création de Dieu) responsables d’actes de terrorisme épouvantable (p. ex. l’EI), n’aident pas la cause des Musulmans dans le monde. Ils réussissent à créer la peur et les populations emboîtent le pas. Le défi qui se pose à l’être humain est d’élargir sa conscience afin de s’ouvrir à l’autre, à sa différence. C’est étrange comment les gens vont trouver magnifique un champ de fleur en raison de toutes les odeurs et couleurs différentes, mais n’apprécieront pas la différence dans la race humaine. Bref. Il faut changer ça et ça presse. Le temps est venu d’aimer. Merci de votre commentaire!

  27. Anonyme 6 février 2017 at 12 h 58 min - Reply

    Sophia j`admire votre grande sensibilité et votre grande générosité .Un MERCI sincère d`avoir pris de ton temps pour faire en sorte que tous les francophones puissent s`approprier du témoignage de cette Dame Klebold meurtrie par des préjugés d`ignorances , La traduction n`aurait pu être plus juste que celle que tu nous as livrée .Je suis très honorée de te compter parmi les femmes qui auront donné un sens positif a ma vie et a mon ouverture d`esprit .

  28. Anonyme 6 février 2017 at 12 h 47 min - Reply

    Ce témoignage nous aide à prendre de la hauteur afin d’avoir de la compassion pour les parents et le jumeau De Alexandre Bissonnette. Dès l’annonce de ce tragique événement, mon cœur de mère et d’humain a été très touché. Merci pour le partage et la traduction de cette conférence car cela nous permet d’en saisir le sens profond.

  29. Stephane Tremblay 6 février 2017 at 11 h 12 min - Reply

    Excellent message et quelle prestance. Je vous en prie, ceux qui ont écrit des messages négatifs, réécoutez-le. Je crois que vous avez raté l’essentiel, malheureusement…

  30. jean beland 6 février 2017 at 11 h 00 min - Reply

    je suis de tout coeur avec vous et vous soutientet ne epux me mettre a votre place mais soyer fort et la tempete vas passer avec le temps et votre fils restera toujours et vous aussi avec cete mauvaise journee mais sera de oins en moins penible bonne chance jean beland je suis pres de chez vous j habite au saules

  31. Susie 6 février 2017 at 10 h 49 min - Reply

    FYI: La maladie mentale commence souvent à cause d’inflammation au colon . Une disfonction du Vagus Nerve

  32. Nathalie Hamel 6 février 2017 at 10 h 25 min - Reply

    Tu es vraiment humaine. Si nous étions tous comme toi, le monde irait mieux. C’est une belle preuve d’empathie ce geste si gentil ! Moi, je te félicite et je te suis reconnaissante d’être qui tu es !

    • Johanne Voyer 6 février 2017 at 10 h 32 min - Reply

      Ouf! Ma chère, que pourrais-je te dire. Oui mon coeur a parlé et oui j’essaie à ma façon de contribuer. Mais tu sais quoi? Tous ceux et celles qui lisent ce genre de truc et qui éprouvent des sentiments contribuent autant. J’ai vraiment été tirée par mon coeur à écrire ça et je suis très heureuse de l’avoir fait. Laissons notre coeur parler un peu plus, et je crois que ça ira mieux dans notre monde… Un petit pas à la fois. Merci à toi.
      P.S. Tu sais qu’on ne peut reconnaître chez l’autre une qualité ou un défaut que si on l’a soi-même en nous? Donc, tous ces beaux mots que tu m’as écrits s’adressent à toi aussi! TU fais une différence.

  33. Bibianne 6 février 2017 at 9 h 37 min - Reply

    Bravo à cette belle maman courageuse.On les oublie toujours dans de telles circonstancs. Bravo Madame

  34. Sylvie Gingras 6 février 2017 at 7 h 44 min - Reply

    Toute suite lorsque j’ai su que ce jeune homme avait fait ces actes affreux, oui j’ai pensé également aux parents de celui ci. Je suis aussi une mère et vraiment j’imagine la peine que ses parents vivent!

  35. Suzanne 6 février 2017 at 3 h 57 min - Reply

    Tristesse infini être parent c est donné les outils nécessaires pour que nos enfants perpétue nos valeurs l amour de la vie, mais nous ne pouvons pas en tant que parent être responsable à vie de tous leurs gestes, je compatisse avec cette pauvre mère sa souffrance, la souffrance de n importe quel être humain ne se mesure pas, je lui souhaite comme à tous ceux qui souffrent d une perte humaine la paix en vous….

    • Johanne Voyer 6 février 2017 at 10 h 40 min - Reply

      Quand on est parent, à un moment donné faut se détacher des actes de nos enfants… On peut le faire psychologiquement, mais pour le coeur c’est plus difficile…

  36. Anonyme 6 février 2017 at 2 h 06 min - Reply

    On donne à nos enfants tout ce que l’on pense ce qui est le meilleur pour eux,parfois ç rourne mal, comme parents il ne faut pas se sentir responsable c’est arrivé contre notre gré ,on n’y peut rien

  37. La mort 6 février 2017 at 0 h 08 min - Reply

    Tous nos colodeence à cette famille car leur fils iras pourrir en prison et rien ne changeras cela et c’est sont choix

  38. Valerie 5 février 2017 at 23 h 39 min - Reply

    Felicitations mes pensees accompagnes autant la famille des victimites que les familles de l accusé. Je leur souhaites de teouver la paix il n en sont pas responsable

  39. Anne Paradis 5 février 2017 at 23 h 12 min - Reply

    Je ne comprend pas que des gens vous en veulent d’inciter les parents et la famille immédiate d’Alexandre à essayer de surmonter le mieux possible le malheur qu’ils vivent présentement. Votre geste est très généreux. Le témoignage de cette américaine est très courageux à mon avis.Son cheminement n’a pas dû être facile et comme elle le dit elle-même ce geste de son fils la suivra toute sa vie.
    Je ne sais pas si vous avez lu le livre de Lionel Shriver, Il faut que nous parlions de Kevin ou vu le film du même nom, mais il traite justement d’une situation semblable.

  40. Anonyme 5 février 2017 at 22 h 35 min - Reply

    Bravo. Je tiens aussi à dire que le premier commentaire n’apporte absolument rien et que les propos de la personne qui juge votre geste emphatique, et bien, on se les met très profond.

  41. Anonyme 5 février 2017 at 21 h 27 min - Reply

    Merci d’avoir pris le temps de parler de la maman de ce jeune homme qui a fait une bêtise qui le hanter as pour toute sa vie.
    Sûrement que c’est toute la famille élargie qui est détruite alors si on pouvait créer un mouvement de solidarité pour ces familles qui vivent le deuil de l’enfant « teurs » ,on aurait compassion de ce qu’ils vivent. ..pt que des jeunes ou moins jeunes réfléchirait avant d’agir. …
    Ils vivront avec un poids sur leur têtes et pour le reste de leur vie.
    Comme la mère de Marc L’épine, elle a été très entourée et elle a appris à vivre avec ces « anniversaire » qu’on parle à tout les années dans les médias!
    Mme L’épine va mieux mais elle a sue bien s’entourer et remettre à Dieu tout le mal que son fils a fait aux filles de la polytechniques et à sa maille!

    • Johanne Voyer 6 février 2017 at 10 h 46 min - Reply

      J’espère qu’on n’aura jamais à mettre un réseau en place pour les parents des tueurs car cela voudrait dire qu’il y en aurait trop… Mais en effet, les familles de ces tueurs doivent avoir du soutien Merci!

  42. Yvon 5 février 2017 at 20 h 54 min - Reply

    Se pourrai-il que cette affaire ne soit pas tellement une affaire de haine envers les musulmans, mais plus l’affaire d’une personne qui toute sa jeune vie a été brimé par l’intimidation, C’est plutôt selon moi combattre l’intimidation qu’il faudrait mettre l’accent

    • Johanne Voyer 6 février 2017 at 10 h 58 min - Reply

      Je ne suis pas spécialiste, mais je crois que c’est beaucoup plus complexe qu’une simple affaire d’intimidation. L’intimidation n’est pas une raison pour tuer des gens, vous en conviendrez, mais c’est assurément un facteur contributeur parmi bien d’autres facteurs. Très complexe… et triste.

  43. Anonyme 5 février 2017 at 18 h 18 min - Reply

    Mais de qu elle paix l on parle , vous ne savez rien de leur souffrances .S.V.P. laissez tombé la poussiere , ils savent se qu ils ont a vivre , pas besoin d une compasion bidon .

    • Johanne Voyer 5 février 2017 at 20 h 36 min - Reply

      Il n’y a pas grand monde qui peut comprendre cette souffrance. Mon coeur a parlé et m’a poussé à apporter un brin d’espoir en traduisant cette vidéo, c’est tout. C’est maintenant qu’ils ont besoin de réconfort à mon humble avis.

    • Charli52 6 février 2017 at 8 h 22 min - Reply

      C’es une façon de voir les choses Anonyme mais de votre façon les gens doivent se sentir très seules. À partir de quel moment doit on commencer à penser à eux , car ils sont aussi des victimes, différentes direz-vous mais oui des victimes aussi. Une semaine, un mois, trois mois, un an, deux ans, qui sait quand sera le meilleur moment ? Et on oublie… J’ai toujours pensé que l’indifférence = facilité aucun effort et que la compassion demande toujours un effort . Donc bravo Mme Voyer, beau témoignage et si les parents d’Alexandre Bissonnette ont besoin de vos encouragements ils sont là et sinon vous ne leur faites aucun mal vous enseignez à plusieurs la définition et l’application de la compassion.

      • Johanne Voyer 6 février 2017 at 10 h 38 min - Reply

        Je crois qu’il faut montrer de la compassion et du soutien dès le début. Merci!

  44. Jeanne 5 février 2017 at 18 h 08 min - Reply

    La mère du gars qui a fait la terrible tuerie en Pennsylvanie chez les Amish, a décidé de s’occuper d’une des victimes paralysée à vie. Elle va la laver et la bercer chaque semaine. C’est une belle façon de créer le pardon entre les familles détruites !!!

    • Johanne Voyer 5 février 2017 at 20 h 37 min - Reply

      Wow, c’est quelque chose ça, tant pour la personne qui le fait que pour la famille qui a accepté cette offre. Un peu de lumière dans une si grande noirceur.

  45. Anonyme 5 février 2017 at 17 h 54 min - Reply

    La maladie mentale, on naît avec Madame.

    • Johanne Voyer 5 février 2017 at 20 h 40 min - Reply

      Oui, dans certains cas, mais pas dans tous. Dans d’autres, des circonstances font disjoncter le cerveau. Certains naissent aussi avec des prédispositions et d’autres non. Mais personne n’est à l’abri de problèmes mentaux. Merci de votre commentaire!

    • Anonyme 6 février 2017 at 4 h 36 min - Reply

      Anonyme… QUOI !!!

    • Christian Leclerc 6 février 2017 at 8 h 24 min - Reply

      Non. La maladie mentale peut très bien être induite par des traumatismes tant biologiques, neuro-psychologiques ou psychologiques. Le cerveau est une machine très fragile.

  46. sylvie simard 5 février 2017 at 16 h 12 min - Reply

    merci bcp d avoir pris la peine de traduire les propos de cette mère tellement blessée… quel courage elle a

    • Johanne Voyer 5 février 2017 at 20 h 40 min - Reply

      J’ai été si touchée que je n’ai pas pu m’empêcher…

  47. Anonyme 5 février 2017 at 15 h 45 min - Reply

    Félicitation pour ce beau texte ? Je suis contente que enfin nous prenions en considération la douleur que doit vivre également les parents suite au geste qu’à poser leur fils. Bravo !

Leave A Comment